Intendance environnementale

Chez Molson Coors, nous nourrissons l'ambition de devenir le premier choix des consommateurs. Nous croyons que nous y arriverons en menant nos affaires de la bonne façon, et que l'engagement que nous avons stratégiquement pris envers l'amélioration de notre empreinte nous aidera à parvenir à nos fins. Le fait d'améliorer notre empreinte en protégeant l'environnement est essentiel pour préserver la confiance de nos consommateurs et assurer la durabilité à long terme de notre entreprise.

 

EAU  |  Énergie et émissions de carbone  |  Réduction des déchets  |  Emballage


Alors comment améliorer notre empreinte?

  1. Nous demandons tout d'abord à nos consommateurs et aux intervenants de notre communauté ce qui est important à leurs yeux pour ensuite orienter nos efforts en ce sens.
  2. Nous évaluons les risques associés aux ressources que nous utilisons et aux déchets que nous générons afin de prendre les mesures qui s'imposent pour limiter ces risques.
  3. Nous nous fixons des objectifs à long terme ambitieux quant à nos enjeux primordiaux.
  4. Nous nous efforçons sans relâche d’atteindre nos objectifs et avons instauré des mesures de gouvernance des plus rigoureuses pour nous assurer de garder le cap.
  5. Nous incitons nos fournisseurs à participer à la gestion du risque et à réduire la demande en ressources afin de minimaliser l’incidence de l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement sur l’environnement.

Grâce à notre procédure d’évaluation des enjeux internes, nous avons relevé les plus importants enjeux environnementaux au sein de notre entreprise. Ces enjeux englobent tant la disponibilité des ressources sur lesquelles nous comptons pour fabriquer nos produits que l’incidence que nous avons sur l’environnement en générant des déchets et en engendrant des émissions de carbone. Lors de la dernière évaluation des intervenants que nous avons effectuée, en 2014, l’eau constituait encore une fois l’un des principaux enjeux. Pour obtenir des précisions à ce sujet, consultez la page portant sur l’engagement des intervenants. Voici nos trois principaux enjeux environnementaux :

  • Risques liés à l’eau 
  • Énergie et émissions de carbone
  • Emballages et déchets 

Nous avons mis au point la Stratégie 2020 en matière de durabilité pour parer aux enjeux environnementaux les plus critiques au sein de notre entreprise. Nous nous fixons des objectifs d’amélioration ambitieux par cette stratégie, qui définit nos pratiques de gestion de l’énergie consommée, des émissions de carbone engendrées, de l’eau utilisée, des eaux usées et des déchets solides. 

Cette stratégie repose sur notre volonté d’investir dans un procédé de traitement des eaux usées qui nous permettra de générer de l’énergie propre à partir du flux de déchets issu de nos brasseries. Le traitement des eaux usées par biométhanisation nous permet de traiter nos eaux usées de manière hautement efficace et de produire du biogaz qui servira à générer de la chaleur ou de l’électricité. Cette énergie servira à son tour à alimenter nos brasseries en électricité. Grâce à cette méthode, nous pourrons protéger les bassins versants qui abritent nos installations de brassage et alléger l’incidence de nos activités sur les installations de traitement des eaux municipales, en plus de réduire notre dépendance aux combustibles fossiles et nos émissions de carbone.

Eau

  • Améliorer de 15 % l’efficacité de notre usage de l’eau d’ici 2020.
  • Les brasseries situées dans des régions soumises à des stress hydriques atteindront une efficacité de classe mondiale.

Qu’entend-on par « classe mondiale »?

Des études comparatives portant sur la consommation d’eau dans le domaine du brassage à l’échelle mondiale révèlent que le ratio d’eau utilisée pour fabriquer une quantité donnée de bière se situe entre 3,0 pour 1 et 3,5 pour 1, selon la complexité des produits brassés sur les lieux. Nous menons chaque année de telles études pour mesurer notre performance en matière de conservation de l’énergie et de l’eau par l’intermédiaire de la Beverage Industry Environmental Round Table (la table ronde environnementale de l’industrie des boissons). Pour obtenir des précisions, consultez Notre rendement.

Énergie et émissions de carbone

  • Améliorer de 25 % l’efficacité énergétique d’ici 2020.
  • Réduire de 15 % les émissions de carbone d’ici 2020.

Fondamentalement complémentaires, nos objectifs en matière d’émissions de carbone et d’efficacité énergétique ont pour but de réduire l’empreinte énergétique globale de nos activités tout en préconisant l’utilisation de carburants propres et d’énergies renouvelables. La différence de 10 % entre ces deux objectifs s’explique par le faible niveau d’émissions de carbone associé à notre consommation d’énergie au Canada, où l’électricité provient principalement d’installations hydrauliques, et où se situent également celles de nos activités présentant le plus grand potentiel d’économie d’énergie. Pour obtenir des précisions, consultez Notre rendement.

Déchets

  • Éliminer les envois de déchets à la décharge d’ici 2020 

À l’heure actuelle, nous envoyons 16 % de nos déchets solides aux sites d’enfouissement. Nous avons déjà parcouru un bon bout de chemin pour atteindre notre cible : nos trois principales brasseries au Royaume-Uni n’envoient plus aucun déchet à la décharge depuis décembre 2012. Pour obtenir des précisions, consultez Notre rendement.

Emballage

  • Réduire de 10 % le poids des emballages vendus d’ici 2020.
  • Cet objectif exclut les barils à usage commercial, qui sont réutilisables. Pour obtenir des précisions, consultez Notre rendement.

    Notre Politique en matière de qualité, de sécurité alimentaire, d'environnement, de santé et de sécurité (politique en matière de QESS) souligne notre volonté d’atténuer les risques pouvant toucher la sécurité de nos employés et des habitants de nos communautés, de contrôler notre incidence sur l’environnement et d’assurer la sûreté et la qualité exemplaires de nos produits. Elle fait régulièrement l’objet d’un examen et d’une mise à jour fondée sur les pratiques exemplaires et les questions d’importance pour notre entreprise. En 2015, sa portée s’est étendue à l’incidence globale du cycle de vie entier de nos produits; nous y ajoutons maintenant notre volonté de devenir le premier choix des consommateurs. Elle est approuvée par le chef de la direction de l’entreprise ainsi que par le chef de la direction, Chaîne d’approvisionnement avant d’être diffusée à l’échelle de nos installations. Elle s’applique à nos activités directes d’exploitation, est mise en œuvre par tous les employés et est présentée à nos partenaires, sous-traitants et fournisseurs. Elle est accessible à tous les employés par l’intermédiaire du portail intranet de l’entreprise et est affichée dans les principaux espaces consacrés à la communication, dans toutes nos installations.

    Nous sommes dotés d’un système global de gestion de l’environnement qui nous permettra de respecter les engagements énoncés dans notre politique en matière de QESS et de soutenir les objectifs que l’entreprise s’est fixés en matière de durabilité d’ici 2020. Les piliers SSE et Notre empreinte font partie du programme d’amélioration continue de notre chaîne d’approvisionnement de classe mondiale. Le pilier SSE couvre les questions de conformité en matière d’environnement et celui de Notre empreinte, notre consommation d’énergie et d’eau, la gestion de nos déchets et les risques et développements associés à plus long terme à la durabilité de l’environnement. Les piliers et le système de gestion s’accordent aux pratiques exemplaires et aux normes internationales, plus précisément aux normes ISO14001 et ISO50001. L’obligation de rendre compte relativement à la politique et au système de gestion incombe aux cadres des plus hauts échelons, soit au président et chef de la direction et au chef de la direction, Chaîne d’approvisionnement.

    Chaque année, nous confions la vérification de chaque brasserie et de chaque grand centre de distribution à des spécialistes internes, certifiés auditeurs en chef selon les normes ISO, afin de comparer les résultats de ces installations aux normes établies par les piliers SSE et Notre empreinte. Ce rigoureux programme de vérification nous permet de préserver l’uniformité de notre démarche de gestion des risques environnementaux aux plus hauts échelons et à l’échelle de nos installations du monde entier.

    Nous ne demandons plus d’accréditation externe de système de gestion de l’environnement pour nos sites. La raison en est simple : nos résultats nous démontrent que l’accréditation externe en elle-même n’améliore pas le rendement. Nos processus de vérification internes sont extrêmement rigoureux et, en plus d’être conformes à la norme ISO 14001 sur le plan technique, ils sont assortis d’exigences normatives encore plus strictes. Comme le prouvent nos résultats, notre rendement concernant le taux d’incidents environnementaux s’est grandement amélioré depuis 2012 (nous sommes en avance de 50 % par rapport à notre objectif de réduction de 10 % en 2013 et en avance de 21 % par rapport à notre objectif d’amélioration de 20 % en 2014).

    Tout incident ayant des répercussions sur l’environnement est pris très au sérieux et fait l’objet d’une enquête approfondie pour éviter qu’il ne se reproduise.

    • En 2015, nous n’avons commis aucune infraction* à une loi ou un règlement sur la protection de l’environnement.
    • Selon nos critères internes, 7 incidents se sont classés dans la catégorie des incidents environnementaux considérables ou critiques. Notre propre définition va au-delà des exigences prévues par la loi en matière de déclaration, mais nous croyons que notre façon de faire nous permet de bien comprendre les problèmes.
    • Ce chiffre constitue une amélioration de 63 % par rapport à 2014.

    En mars 2016, Molson Coors a reçu une amende et a déboursé des frais pour avoir participé à la contamination d’un cours d’eau à proximité de l’ancienne brasserie d’Alton (qui a fermé ses portes en mai 2015). Par souci de transparence accrue, nous jugeons approprié de divulguer cet incident avec nos résultats de 2015.

    Chez Molson Coors, nous prenons au sérieux la conformité en matière d’environnement et nous avons pris bien soin du cours d’eau à proximité de la brasserie d’Alton pendant de nombreuses années. Nous regrettons que cet incident isolé se soit produit. Nous respectons pleinement la décision des magistrats et confirmons que cette affaire est maintenant terminée. Molson Coors reconnaît avoir contribué à un problème déjà en place, et nous continuerons de suivre avec intérêt l’enquête de l’Agence de protection de l’environnement sur l’implication d’autres tierces parties.

    Chacun de ces cas a fait l’objet d’une enquête approfondie et des mesures ont été prises pour éviter qu’ils ne se reproduisent. Nous continuerons de consacrer des ressources considérables à des projets de réduction du risque environnemental, principalement mais non exclusivement en ce qui concerne la gestion du risque lié aux eaux usées.

    Tendances de la conformité en matière d’environnement et répartition par région

    Tendances quant au rendement de Molson Coors concernant la conformité environnementale
    2013 2014 2015
    Nombre d’infractions à une loi ou un règlement sur la protection de l’environnement* 0.0 0.0 0.0
    Incidents environnementaux 19.0 19.0 7.0


    Conformité environnementale de Molson Coors par région, 2015
    Échelle mondiale MC Europe
    MC Canada
    MC Int'l
    Nombre d’infractions à une loi ou un règlement sur la protection de l’environnement* 0.0 0.0 0.0 0.0
    Nombre d’amendes ou de pénalités connexes 0.0 0.0 0.0 0.0
    Incidents environnementaux 7.0 3.0 4.0 0.0

    *Infraction : Notre définition de l’infraction correspond à celle de l’indice de développement durable Dow Jones, qui la définit comme suit : une infraction est commise lorsqu’un organisme de réglementation autorisé (une agence gouvernementale, un organisme de réglementation indépendant commercial ou non, etc.) détermine qu’on a enfreint une loi, un règlement, un code ou une autre règle régissant les questions environnementales ou écologiques, et que l’amende ou la pénalité correspondante dépasse 10 000 $.

    Pour une septième année, nos données environnementales ont été vérifiées par un tiers indépendant. Cette année, la vérification a été effectuée en fonction de la norme ISAE 3000, reconnue internationalement, et portait également sur le système de gestion de l’environnement de chaque région. Accéder à la déclaration de 2015.

    Carbon Disclosure Project : Depuis 2005, Molson Coors rend compte au Carbon Disclosure Project, organisme sans but lucratif indépendant qui vise à créer une relation durable entre les actionnaires et les sociétés en ce qui a trait à l’incidence des changements climatiques sur la valeur pour l’actionnaire et les activités commerciales. Son objectif est de favoriser le dialogue à l’aide d’information de qualité, pour en faire émerger une réponse rationnelle aux changements climatiques. Nos rapports sont publics et sont disponibles sur le site Web de l’organisme.

    Pacte mondial de l’ONU : Molson Coors est l’un des signataires du Pacte mondial de l’ONU. Lancé en juillet 2000, le Pacte mondial de l’ONU est à la fois une plateforme stratégique et un cadre pratique pour les entreprises qui se sont engagées envers le développement durable et des pratiques commerciales responsables. Cette initiative directrice, appuyée par des chefs de direction, vise à faire concorder les activités et stratégies commerciales de partout dans le monde avec dix principes universels en matière de droits de la personne, de main-d’œuvre, d’environnement et de lutte à la corruption.

    CEO Water Mandate : Molson Coors appuie le CEO Water Mandate. Cet appui s’ajoute à l’engagement de Molson Coors envers l’intendance environnementale concernant l’eau et le développement durable. Le CEO Water Mandate a été établi en 2007 par un groupe de PDG avec le Pacte mondial de l’ONU et le gouvernement de la Suède. Le Pacte mondial de l’ONU se veut un appel à l’action et un cadre stratégique où les entreprises peuvent aborder les questions de gestion durable de l’eau dans leurs activités et leurs chaînes d’approvisionnement.

    Carbon Trust : Molson Coors Royaume-Uni s’est engagée auprès de l’organisme privé sans but lucratif Carbon Trust, financé par le gouvernement du Royaume-Uni. Son mandat consiste à aider le gouvernement du Royaume-Uni à transformer son économie pour la rendre faible en carbone, en aidant les secteurs public et commercial à réduire leurs émissions et à profiter des occasions commerciales qu’offre le secteur des technologies à faibles émissions de carbone.

    Beverage Industry Environmental Roundtable : Notre entreprise est un membre actif de la coalition Beverage Industry Environmental Roundtable (BIER). La mission de la BIER est de réunir les principales entreprises mondiales de l’industrie des boissons afin de définir un cadre d’intendance commun, de favoriser l’amélioration continue des pratiques et du rendement de l’industrie et de contribuer aux politiques publiques des domaines de la conservation de l’eau, de la protection des richesses naturelles, de l’efficacité énergétique et de l’atténuation des changements climatiques.

    De l’eau pour tous : Molson Coors a financé un partenariat avec De l’eau pour tous afin de faire la mise en commun des pratiques exemplaires en matière de gestion intégrée de l’eau. De l’eau pour tous travaille à établir un modèle d’engagement à l’intention des intervenants pour ce qui est des enjeux liés aux bassins versants dans les pays en développement. L’année dernière, un bénévole de notre équipe des ressources hydriques est allé au Malawi avec De l’eau pour tous pour mener un projet de surveillance de puits. L’objectif du projet était d’évaluer les puits déjà en place afin d’en déterminer l’efficacité, les répercussions sur la collectivité, l’accessibilité de l’eau et l’amélioration des conditions socioéconomiques des citoyens attribuable aux puits. L’approche adoptée par De l’eau pour tous est unique, car l’organisme maintient un programme de surveillance qui évalue continuellement l’utilisation et les répercussions de ses projets.

    Sustainability Consortium : MillerCoors s’est jointe à ce consortium traitant de développement durable afin de participer, de concert avec Wal-Mart et d’autres entreprises des secteurs alimentaire et agricole, à la création d’une norme de mesure et de rapport relative au développement durable s’appliquant aux produits, sur laquelle peuvent se baser les producteurs et les établissements de vente au détail.